Tout d’un coup confiné à la maison comme jamais : chronique

Vous vous en souvenez de cette ambiance unique ?

Au tout début un petit virus en Asie, puis un cluster en Italie, et, comme une trainée de poudre, tout le monde (la planète rien de moins) a été touché. Quelques jours avant le grand confinement les pharmaciens vous regardaient d’un air condescendant quand vous achetiez du gel hydroalcoolique. Evidemment personne, et pour cause, ne prenait la mesure de ce qui nous attendait.

Notre président parla de GUERRE,

pour marquer les esprits, et nous faire accepter le confinement à venir. Nous avons juste eu le temps de plier “nos gaules” au bureau, d’organiser, si possible le télétravail. C’est parti pour la grotte de la marmotte, mais en mode éveillé ! Au quotidien un site internet : “arbre à récits” en a fait la chronique quotidienne : hôtesses de l’air désœuvrées, applaudissement aux fenêtres, chien prétexte pour sortir, aéroports vides, les masques ne servent à rien, puis les maques sont très utile en public, et autres cocasseries !

Jour 1 du confinement

Jour 2 Haro sur le papier toilette !

Jour 3 Sauvé, mon chien m’autorise à pointer le nez dehors !

Pour la suite de cette chronique rendez-vous ici, ça parle de France, mais aussi du Vietnam, d’Australie, de Stewarts et hôtesses de l’Air rêvant de s’envoler… Le 1er confinement, du 17 Mars au 11 mai 2020, s’étendit sur une durée de 55 jours. Par la suite nous avons eu le droit à un 2ème confinement… Mais c’est une autre histoire, moins historique, et surtout moins marquante.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Entrez Captcha ici : *

Reload Image